Ollivier: Méthodes de tirages des oracles de Belline.

 ● Accueil
 ● Conseils 
 ● Explications 
 ● Hermès
 ● Articles 
 ● Annuaires 

 ● LA METHODE DE LA CROIX

    Cette méthode répond a des questions précises: Après avoir battu et coupé de la main gauche, tirer une carte et la placer devant soi sans la retourner (1). Cette carte représente ce qui est favorable à la question.
    Tirer ensuite une autre carte et la placer devant soi à droite de la première, en laissant de la place pour une carte centrale (2). Elle représente ce qui s'oppose à la question du consultant.
    Une troixième carte est tirée et et placée au dessus des deux premières (3), elle représente la force majeure, c'est à dire ce qui est au dessus du consultant, favorable ou non.
    Une quatrième carte sera placée en bas, elle représente le résultat possible (4)
    Enfin, placer une carte au centre de la croix: Elle constitue en sorte la synthèse de l'affaire, le centre de gravité.
    Retournez la première carte.
    En cas d'hésitation, il est possible de couvrir cette dernière carte, une fois ou même deux.

       (3)
  (1)(5)(2)
       (4)

    En virtuel, une carte peut s'afficher deux fois. Les cartes ne sont pas à l'écran avant la fin du tirage, du coup, cela simplifie énormément le programme.
    Par contre, pour rendre une réponse précise en rapport de chaque tirage, en considérant 4 questions majeures (Amour, Argent, Travail, Famille, Vie sociale), le nombre de solutions serait alors de 4x380 millions de possibilités.
    Pour cette raison, lors d'un tirage il ne vous sera fourni que les définitions générales des lames.

   Le tirage en croix

 ● LA METHODE DES PRENOMS

    C'est une méthode qui consiste à faire choisir au consultant autant de cartes qu'il y a de lettres dans son prénom ou dans le prénom de la personne qui l'intéresse.
    Cette méthode est particulièrement conseillée lorsqu'on fait un jeu pour une personne non présente, où seul son prénom est considéré.
    Pour un prénom de quatre lettres ou moins, il est nécessaire de couvrir le jeu deux fois. La lecture se fait alors dans l'ordre d'étalage des cartes mais de gauche à droite et de haut en bas.
    Pour un prénom de moins de dix lettres, il est recommandé d'approfondir les cartes en les couvrant une fois.
    Dans le cas d'un prénom composé, la totalité des lettres est à considérer.

    Pour cette méthode, on a beaucoup d'informations différentes, certains ajoutent le nom de famille, voir l'âge de la personne.
    La seconde question qui taraude: A t'on le droit d'effectuer des tirages sur une personne qui n'est pas forcément au courant?
    Enfin, en tirage virtuel la lecture n'est pas fixe et par conséquent, l'interprétation est complexe pour un logiciel: Où commence le passé, l'avenir... Si la quantité de cartes est paire, impaire...


 ● LA METHODE DU NOMBRE COSMIQUE
      Parfois appelée La roue astrologique
      Ou encore Le tirage de l'année.

    Ici aussi, nous avons plusieurs règles qui varient d'un ouvrage a l'autre, mais en général on est en accor sur certains principes qui font qu'un tirage virtuel est réalisable.
    Le chiffre 12 est considéré comme le nombre cosmique: Il y a 12 signes du zodiaque et beaucoup de mesures de temps sont des multiples ou des diviseurs de ce chiffre.
    Ces formes de tirages sont à effectuer pour des périodes plus lointaines. On peut alors envisager de prévoir certains événements (ou un événement particulier) à une période donnée.

    Dans tous les cas: Battre les cartes, les couper et reformer le jeu.
    On tire 12 cartes que l'on place face vers le bas, dans l'ordre du tirage (Au choix, de gauche a droite ou inversement, en cercle ou en demi cercle).

    La maison n°1 Le caractère, la personnalité, la constitution physique, parfois les habitudes du consultant.
    La carte n°2 Concerne le domaine financier, gains, pertes, crédits, biens immobiliers.
    La carte n°3 Représente la famille du consultant, son entourage, parfois ses rapports sociaux.
    La carte n°4 Invoque les racines du consultant: Les ancêtres, l'hérédité, pays natal, son espérance de vie...
    La carte n°5 Détermine les amours du consultant comme ses enfants, ses passions, ses hobbies, ses loisirs.
    La carte n°6 Travail quotidien, sa santé.
    La carte n°7 Représente les associés ou ses collègues de travail. Peut aussi déterminer le mariage, le conjoint.
    La carte n°8 Concerne parfois la sexualité du consultant. Mais surtout deuil, héritage, éloignements, voir une opération chirurgicale.
    La carte n°9 Représente les études, la spiritualité, l'évolution spirituelle.
    La carte n°10 Détermine la notoriété, parfois la mère du consultant.
    La carte n°11 L'avenir général du consultant, altruisme, capacités de jugement, ses amitiés, ses espoirs.
    La carte n°12 Concerne l'adversité, les problèmes cachés, parfois les maladies.
    Certains ajoutent deux cartes au centre appelées "Jolly", elle représentent un sens positif ou négatif à l'ensemble du jeu.

    Pour le tirage de l'année, on recommence 2 fois dans le même ordre. La lecture ce fera alors verticalement maison par maison, chacune correspondant à un mois. Commencer la lecture par le mois qui suit la consultation.

   Le tirage cosmique


 ● LA METHODE BELLINE

    Après avoir battu les cartes, le devin invite son consultant à couper le jeu de la main gauche. La coupe indique les forces en présence au moment de la consultation.
    Puis le consultant est invité à donner un chiffre entre 1 et 9 inclus, soit par exemple le 6. Le devin file les cartes en les comptant une par une, il élimine les cinq premières qui ne serviront plus et retourne la sixième sur la table.
    Le consultant donne à ce moment un nouveau chiffre, et le devin procède de la même manière, posant sur le tapis la carte correspondant au chiffre choisi et ainsi de suite jusqu'à épuisement de jeu ou avant que le consultant le désire.
    Les cartes retenues sont maintenant étalées et on les lira de droite à gauche.
    Il est bien évident que l'on emploie cette méthode de manière identique et indifféremment pour soi-même ou pour les personnes consultantes.

    Il y a quelque chose qui ne va pas, Ollivier ne sait pas quoi, mais déjà la main gauche n'est pas nécessaire pour couper le jeu.
    Il y a aussi une gène importante de réclamer un chiffre à chaque tirage car certains consultants pressés ne tarderais pas a donner toujours les mêmes chiffres...
    Un dernier petit problème: S'il reste 6 cartes, le devin réclame un nouveau chiffre ou pas ?


Contact

Ce site est hébergé gratuitement par hebfree.org